Vidéo d'utilisation 1972

Hermann Paintner à la radio bavaroise

C'est en 1972 qu'Hermann Paintner, agriculteur sur l'exploitation familiale âgé de 25 ans, construisit sa première arracheuse de betteraves automotrice.

La radio bavaroise a été informée de cette invention en 1973 et lui a demandé une interview.

1972

C'était en 1972, lorsque l'agriculteur de l'entreprise familiale, Hermann Paintner, âgé de 25 ans, construisit sa première arracheuse de betteraves automotrice. Soutenu par des amis, porté par la bonhomie et l'ouverture d'esprit de ses parents, et surtout de son père, ses efforts de construction avaient atteint un premier succès. A partir de pièces d'occasion couramment utilisées, il a construit la première machine. Chez les ferrailleurs d'à côté, il était toujours le bienvenu.

Aussi vieilles qu'étaient les pièces de sa machine, aussi fraîches et innovantes étaient ses idées. En tant que jeune idéaliste, sans beaucoup d'expérience pratique, les gens du métier l'ont tout d'abord rejeté. Sans aucune formation technique, ils ne lui donnaient aucune chance de réussir. Et pourtant, l'avenir lui a ouvert les bras. Ce ne sont pas les grosses entreprises bien connues avec leurs techniciens et ingénieurs en grand nombre qui ont réussi, mais un jeune agriculteur habile venant de la Basse-Bavière.

1973

Enfant déjà, Hermann Paintner s'intéressait beaucoup au domaine technique. De façon ludique, il a commencé à mettre en pratique ses premières idées et pensées. Lorsqu'il bricolait, soudait, perçait, il était dans son élément. Sur la ferme familiale qu'il devait reprendre, il avait son champ d'activité. Il n'y avait pas une machine sur laquelle, durant sa jeunesse, il n'avait pas effectué de modification technique. Si ça ne donnait pas toujours une amélioration, pour lui ça en valait la peine.

1974

En 1974, le temps était venu de s'intéresser à une autre machine et il fallait construire une machine en petite série. Mais sur l'exploitation agricole Paintner, il n'y avait pas la capacité nécessaire pour cela. Il manquait aussi le personnel et l'équipement technique pour une telle entreprise. Ainsi, H. Paintner recherchait un partenaire, qu'il trouva dans la petite entreprise agricole Holmer. M. Paintner continua à construire et à développer pour Holmer sur une base indépendante.Holmer,  Système Paintner" était la référence des automoteurs 6 rangs pour la technique de la récolte des betteraves en Allemagne, et même dans une grande partie de l'Europe. Cette coopération a duré 10 ans, puis ils se sont séparés.

1986

C'est au cours de cette année que la société ROPA GmbH a été fondée. C'est la ferme basée a Sittelsdorf qui a été choisie comme emplacement. Inspiré par des idées nouvelles et avec beaucoup d'énergie M. Paintner a construit une version plus simple et plus économique de l'arracheuse de betteraves. Cette machine avec une petite trémie ne pouvait cependant pas s'imposer dans la pratique.

1987

Comme M. Paintner était connu de la société Südzucker en tant que constructeur renommé, il a été chargé de la réalisation d'un chargeur de betteraves breveté. ROPA a reçu de M. Fischer la licence pour la construction et la distribution exclusive à Eggmühl. C'est ainsi qu'a démarré la production du chargeur Maus, comme elle a été appelée dans le monde. Cette machine effectue le chargement et le nettoyage des betteraves provenant des silos en bordure de champ et les vide dans le camion sur la route. Les camions vont ensuite vider le chargement à la sucrerie.

1988

C'est en cette année qu'a commencé la construction d'une nouvelle arracheuse de betteraves qui devait apporter un succès retentissant sur le marché. Grâce à la construction d'un châssis innovant, qui permettait de recevoir des pneumatiques plus volumineux, 35 % de betteraves en plus pouvaient être chargées dans la trémie comme chez tous les concurrents. Le premier essai a été effectué à l'automne 1988 lors de la démonstration internationale à Seeligenstadt. Tous les grands constructeurs européens étaient rassemblés pour les essais d'arrachage. La nouvelle arracheuse ROPA donnait de meilleurs résultats de nettoyage avec un traitement en douceur de la betterave et des tassements de sols les plus faibles possibles. Les gens expérimentés tendaient l'oreille, le nouveau concurrent était bien présent sur le marché.

1992

Pour répondre aux demandes toujours croissantes en terme de performance  et de productivité, une arracheuse avec une trémie, de capacité de 35 m (22 t), encore inégalée aujourd'hui, a été conçue. Lors de la démonstration à Seligenstadt, cette machine à 3 essieux a été présentée au public. Elle a alors séduit aussi bien les clients que les gens du métier.

1992

La même année la largeur du ramasseur de la Maus est passée de 6,7 m à 8,3 m. Sur ce modèle, une autre cabine conducteur était montée à l'arrière. Celle-ci était indispensable pour l'autorisation de circulation sur route, car le ramasseur à chaîne entravait trop la visibilité.

1996

Le ramasseur à chaînes de la Maus a été remplacé par le ramasseur à rouleaux. Le système à rouleaux Zwick breveté permettait de répartir la partie de terre nettoyée sur la totalité de la largeur du ramasseur.

1998

C'est l'année de naissance de l'euro-Tiger et de l'euro-Maus. Équipée d'une cabine plus confortable, la machine offre une meilleure visibilité sur les unités de travail et une vue panoramique pour une meilleure orientation pendant le travail. Le système électronique sophistiqué permet de contrôler et de surveiller les opérations mécaniques. Les améliorations sur le système hydraulique et sur le moteur diesel permettent d'augmenter le rendement et la fiabilité de la machine.

2001

Pour augmenter le rayon de braquage de l'euro-Tiger, l'articulation Knick  a été élargie de 15° à 30°. Il est ainsi possible de tourner très rapidement sur des petites parcelles. On constatait des rendements de surface plus élevés par heure et des coûts d'arrachage réduits par hectare. Comme la première turbine est montée juste en-dessous de l'articulation Knick, elle peut maintenir un flux de betteraves optimal

2004

La pièce maîtresse de chaque récolteuses de betteraves est le bâti arracheur. Sa performance détermine la vitesse de la machine. Ainsi, en 2004 et après des essais l'année précédente, le premier bâti arracheur PR, récemment développé, est construit en série.

2005

L'euro-Tiger V8 est fabriqué de série. De nombreux développements récents, en particulier dans le domaine du contrôle et de la technique de réglage, combinés à un nouveau concept hydraulique et à un système Load-Sensing électronique font de l'euro-Tiger V8 l'arracheuse de betteraves la plus puissante au monde. Les bâtis arracheurs extra-larges de la série PR-XL sont également utilisés pour la première fois dans les pays hors UE, aux USA et au Canada.

2006

Pour des champs de betteraves avec des conditions d'arrachage difficiles, ROPA a développé une nouvelle effeuilleuse adaptable au bâti arracheur PR sans bourrage. Quatre roues tâteuses utilisées dans les voies garantissent un guidage en hauteur homogène de cette effeuilleuse robuste, y compris sur des champs tortueux. Dans un canal de vis rond, une vis à feuilles élargie transporte les feuilles et les mauvaises herbes vers la gauche sur l'éparpilleur grâce à des spires massives et anguleuses.

2006

Pour le transport sur route, les bâtis arracheurs de la série PR-XL, ROPA a développé un nouveau système de transport et d'accouplement. Sur les axes routiers, les bâtis avant (larges) sont traînés derrière l'euro-Tiger V8, sur un plateau de transport à freins pneumatiques, effeuilleuse repliée.

2006

Lors de la démonstration internationale de machines à Seligenstadt, l'euro-Maus 3 récemment développée est présentée pour la première fois. Dans un concept global convaincant, ces nouveaux chargeurs-nettoyeurs combinent des composants éprouvés et sophistiqués de l'euro-Tiger V8 avec les dernières innovations techniques de la maison ROPA. Avec l'euro-Maus 3, ROPA a défini de nouvelles références en matière de facilité de commande, de fiabilité et de facilité d'entretien. Un terminal de commande couleur optimisé pratique avec contrôle d'état actif, acquisition de données intégrée et concept d'entraînement optimisé ne sont que quelques-unes des nombreuses innovations dont bénéficie l'euro-Maus 3.

2007

De nombreuses améliorations, comme la rentabilité et l'efficacité, sont apportées sur l'euro-Tiger V8-3 et assurent plus de confort pour une meilleure récolte des betteraves.

2008

Démonstration ROPA - Arrachage dans la neige et clients excités. Malgré les conditions et les températures hivernales proches de 0 °C, pas loin de 5 000 visiteurs sont venus à la démonstration à Sittelsdorf. En marge de la démonstration, une réunion informelle chez ROPA était aussi un grand moment. Dans les halls d'ateliers chauffés de nombreux visiteurs trouvaient le temps et l'occasion d'échanger entre eux. Tout avait été organisé pour le bien-être de tous.

2009

Avec la ROPA NawaRo-Maus, l'efficacité augmente nettement dans la chaîne logistique des installations de biogaz. Avec la NawaRo-Maus, les résidus broyés comme les rafles de maïs, GPS (ou copeaux de bois) sont ramassés en lisière de champ puis chargés dans des camions grand volume. La NawaRo-Maus a une capacité de chargement d'env. 10 à 15 m³ par minute, la largeur de ramassage est actuellement de 8 m. Un des principaux avantages du concept est la séparation de la chaîne d'ensilage dans le champ de la logistique sur la route.

2010

La Maus la plus grande et la plus spectaculaire de tous les temps. ROPA présente une nouvelle génération de chargeur-nettoyeur automoteur de betteraves avec un système de ramassage d'une largeur de 10,2 mètres. L'expérience directe de la pratique de ROPA, ainsi que ses dernières innovations techniques se rejoignent en un concept général, fondé sur la performance et l'efficacité. Grâce au bras de contrepoids d'une longueur de 9 mètres, spécialement développé par Monsieur Paintner, la nouvelle euro-Maus est facilement reconnaissable et offre une meilleure stabilité dans toutes les situations.

2010

Affluence de visiteurs à la démonstration ROPA. Avec plus de 10 000 visiteurs la démonstration ROPA Fahrzeug- und Maschinenbau GmbH à Sittelsdorf avait atteint le record de visites. L'intérêt des visiteurs dépassait même les attentes les plus folles. Le temps sec, la grande diversité, ainsi que les présentations du chargeur nettoyeur de betteraves ROPA le plus grand jusqu'à maintenant, l'euro-Maus 4 ROPA et l'installation de biogaz récemment développée et par laquelle l'énergie est extraite de la betterave à sucre, étaient à l'origine de l'immense attraction de cet événement majeur dans toute la région.

2011

Présentation de la nouvelle intégrale ROPA euro-Tiger V8-4. L'euro-Tiger V8 exécute toutes les phases nécessaires de la récolte telles que le scalpage, l'arrachage et le nettoyage des betteraves. Les betteraves sont transportées sur un élévateur circulaire jusque dans la  trémie de plus de 40 m³ en douceur. En moins d’une minute, la trémie est facilement vidée en mode automatique. Le Micro-Topper avec réglage automatique de coupe est désormais de série chez ROPA. On évite ainsi les betteraves sur-scalpées. C'est un développement qui répond aux attentes des agriculteurs et des exploitants de machines.

2012

ROPA présente le prototype de son arracheuse de betteraves à 2 essieux à l’occasion de Beet-Europe. La nouvelle arracheuse à 2 essieux s’appelle euro-Panther, elle prend la suite par son nom, dans la famille des félins. Après une interruption de 18 ans, ROPA reprend la production d'arracheuses de betteraves à 2 essieux, avec un concept visionnaire. Les nombreuses innovations apportées sur la nouvelle intégrale à 2 essieux de ROPA induisent une meilleure rentabilité, un plus grand débit journalier et avant tout, un meilleur respect des sols lors des arrachages.

2012

Plus de 12  000 visiteurs internationaux sont venus voir les nouveautés ROPA en action. Hermann Paintner a conduit lui-même sa première arracheuse de betterave de 1972. Un programme complet fort diversifié de même que la présentation de la nouvelle ROPA euro-Panther à 2 essieux avec correcteur automatique de dévers ainsi que la ROPA euro-Maus 4 et que la parade de machines avec 7 récolteuses de betteraves de Sittelsdorf, toutes en action, a suscité un grand intérêt. En plus de la démonstration, une grande attention était portée à l’accueil. Dans les halls d'atelier chauffés qui disposent d'une surface d'accueil beaucoup plus importante, les visiteurs ont eu tout le temps d'échanger entre eux.

2013

Première série de la ROPA Panther à l’occasion de l’Agritechnica. Ropa dote sa nouvelle machine à 2 essieux à "pneus extra-larges" d’innovations remarquables, tels que la compensation de dévers automatique du châssis en dévers avec stabilisation latérale et une chaîne de déchargement rallongée. Le nouveau concept de commande R-Concept installé dans la nouvelle R-Cab fait désormais référence parmi les constructeurs de machines de récolte automotrices. Le nombre de développements dans la Panther résulte dans des rendements journaliers plus élevés et une réduction des coûts d'exploitation, mais aussi une maintenance et un entretien simplifiés. Le conducteur de la machine bénéficie d'un confort de conduite et de commande amélioré tout en profitant d'une récolte de betteraves à sucre plus économique, plus respectueuse et plus efficace.

2013

Les deux arracheuses de pommes de terre ROPA Keiler 1 et Keiler 2 ont été présentées à l’occasion de l’Agritechnica. La ROPA Keiler 1 est une arracheuse de pommes de terre traînée à 1 rang avec une trémie de 4,3 ou 6,1 t. Elle a été spécialement développée pour les clients à la recherche d’une qualité supérieure (pommes de terre de consommation), d'un nettoyage efficace et doux à la fois et d'une parfaite élimination des fanes. Grâce à un système hydraulique indépendant Load-Sensing, la vitesse de rotation des tapis à tétines entre autres est réglable hydrauliquement. La ROPA Keiler 2 est une arracheuse de pommes de terre entièrement nouvelle. Un essieu télescopique avec des pneus 750/60R 30.5 extra grands ou 800/45 R 30,5 en option, permet d'observer la largeur de transport de 3,00 mètres sur route et une meilleure stabilité dans le champ grâce à une ouverture de l'essieu sur 3,50 mètres. Il en résulte ainsi une sécurité accrue pour les personnes se trouvant sur la table de visite, car le danger d'un éventuel basculement est aussi réduit considérablement sur un terrain extrêmement instable.

2014

Au salon de référence de technique de récolte des betteraves Beet Europe, ROPA a présenté pour la première fois la Tiger 5 en tant que nouveau modèle de première classe parmi les arracheuses de betteraves à 3 essieux. Déjà dans la ROPA Panther à 2 essieux, un système de châssis innovant avec stabilisation latérale et compensation de dévers avait été installé. Dans la nouvelle Tiger 5, ce concept a été complété avec une suspension de châssis hydraulique de l'essieu arrière, a été étendu à trois essieux d'entraînement et achevé à la perfection.

2014

Lors de la démonstration nationale, ROPA a présenté pour la première fois le prototype de la nouvelle Maus 5. Sur la base de l'euro-Maus 4 éprouvée, le système R-Concept de la Panther et de la Tiger 5 a été intégré et été complété par de nombreuses fonctions de confort. L'expérience directe de la pratique de ROPA, avec un système de ramassage d'une largeur de 10,2m, ainsi que ses dernières innovations techniques se rejoignent en un concept général, fondé sur la performance et l'efficacité. Le bras de contrepoids d'une longueur de 9 mètres, spécialement conçu par Hermann Paintner, garantit une stabilité maximale, même lorsque le bras de chargement est déplié au maximum.

2014

Le 23 novembre 2014 s'est déroulé, dans les champs de betteraves autour de l'atelier ROPA de Sittelsdorf, le salon national traditionnel avec démonstrations de récolte de betteraves à sucre. Plus de 20 000 visiteurs internationaux sont venus dans le cadre des journées portes ouvertes pour la mise en service des nouveaux ateliers de production de 2,7 ha sur les 7 ha du nouveau site de production. L'entreprise familiale a donné pour la première fois un aperçu de son nouveau centre de montage. Au total, 30 millions d'Euros ont été investis dans l'usine de montage avec des installations de grenaillage et de revêtements par poudre conformes aux normes environnementales et de fabrication les plus récentes. PMB Paintner Maschinenbau GmbH a également ouvert ses portes pour la visite de son site moderne de constructions métalliques, de fabrication de cadres, de découpe au laser et d'usinage précis.

2015

L'entreprise familiale bavaroise de construction de machine a présenté la ROPA Tiger 5 en tant que la nouvelle machine de première classe parmi les arracheuses de betteraves à 3 essieux lors du Sima, grand salon de technique agricole à Paris. Déjà dans la ROPA Panther à 2 essieux, un système de châssis innovant avec stabilisation latérale et compensation de dévers avait été installé. Dans la nouvelle Tiger 5, ce concept a été complété avec une suspension de châssis hydraulique de l'essieu arrière, a été étendu à trois essieux d'entraînement et achevé à la perfection.

La Tiger 5 à été récompensé du prix de la Machine de l'année 2015 pour le concept global avec le nouveau système de châssis pour une meilleure protection du sol en combinaison avec la nouvelle philosophie de commande R-Concept.

2015

À l'Agritechnica d'Hanovre, ROPA a été récompensée de la médaille d'argent de l'innovation pour la Tiger 5 avec R-Soil Protect.. Le concept de châssis nouveau et innovant est la nouvelle référence en matière de protection durable du sol. Déjà lors de l'Agritechnica 2013, la ROPA Panther à 2 essieux s'était vue équiper d'un système de châssis innovant avec stabilisation latérale et compensation de dévers. Dans la nouvelle Tiger 5, ce concept a été complété avec une suspension de châssis hydraulique de l'essieu arrière, a été étendu à trois essieux d'entraînement et achevé à la perfection avec les nouveaux pneus CerexBib.

2016

L'arracheuse de betteraves performante et utilisée dans le monde entier ROPA Tiger 6 a connu sa première mondiale sur l'Agrosalon et a été récompensée par une médaille d'or Nouveautés pour son concept global. Le nouveau moteur 700 CV ou 768 CV avec injecteurs pompe et 16,12 litres de cylindrée en est la pièce maîtresse. La puissance supplémentaire par rapport au Tiger 5 s'élève jusqu'à 142 CV / 105 kW. Le système de châssis hydraulique extrêmement respectueux du sol avec compensation de dévers automatique est parfaitement intégré dans le nouveau design de la machine. La vidange de trémie encore plus performante permet un déchargement plus rapide même pendant la conduite. La cabine confortable avec terminal tactile en verre, interface WIFI et de nombreux programmes d'automatisme offre un confort de conduite optimal pour un meilleur résultat d'arrachage.

2016

ROPA entre dans une nouvelle dimension de performance avec la Panther 2. La nouvelle Panther 2 allie design moderne, maniabilité et agilité dans une "bête de travail" pour un arrachage de betteraves facile. Des réserves de puissance suffisantes pour des conditions d'arrachage extrêmes ou en cas d'utilisation de bâtis arracheurs XL sont apportées par la pièce maîtresse : le nouveau moteur en ligne Volvo de 700 CV ou 768 CV avec injecteurs pompe et 16,12 litres de cylindrée. Le système de châssis respectueux du sol et récompensé par une médaille avec stabilisation latérale et compensation de dévers automatique est parfaitement intégré dans le nouveau design de la machine. Le tapis de déchargement dérivé de celui du Tiger 6 avec vidange de trémie encore plus performante permet un déchargement plus rapide même pendant la conduite. La nouvelle cabine confortable avec terminal tactile en verre combinée avec de nombreux programmes d'automatisme est à la base du confort de conduite exceptionnel et des meilleurs résultats d'arrachage.

2016

Le dimanche 20 novembre 2016, à partir de 10:00 heure, s'est déroulé, à l'atelier ROPA de Sittelsdorf, le salon national traditionnel avec démonstrations de récolte de betteraves à sucre. Cette année, il s'est déroulé dans le cadre du 30è anniversaire de la société ROPA avec plus de 12 000 à 15 000 visiteurs. Plusieurs automoteurs ont été utilisés sur les champs autour de l'usine ROPA. On notera deux premières mondiales : les nouvelles récolteuses de betteraves Tiger 6 et Panther 2. Les betteraves ont été chargées directement après la récolte par la ROPA Maus 5 impressionnante, puis elles ont été broyées et ensilées dans l'installation de biogaz pilote et expérimentale.

2017

ROPA et l'équipe de ROPA France ont présenté la technique d'arrachage de betteraves à sucre et de pommes de terre la plus moderne ainsi que le broyeur forestier d'Albach lors du Sima de Paris, le plus grand salon de machinisme agricole en France. Les nouveaux bâtis arracheurs de betteraves, la Tiger 6 et la Panther 2, ont fête leur première apparition au Sima. Le nouveau moteur 700 CV ou 768 CV avec injecteurs pompe et 16,12 litres de cylindrée est la pièce maîtresse des deux modèles au nouveau design. Les bâtis arracheurs de pommes de terre ROPA Keiler étonnent grâce à leur finition haut de gamme, leur entraînement entièrement hydraulique et leur nombreuses caractéristiques techniques uniques.

2017

Lors de l'Agritechnica d'Hanovre, ROPA a présenté, avec le Farmpilot, une solution système complète pour la mise en réseau de tous les participants à la gestion des données de contrat dans la logistique d'arrachage et d'enlèvement des betteraves à sucre.

R-Connect farmpilot est un système intelligent de gestion de ferme et de logistique mis en réseau et mutualisé pour une augmentation importante du rendement dans la logistique de la betterave à sucre. Grâce à la mise en réseau entre systèmes, les données de planification et des missions sont immédiatement mises à disposition de tous les participants sans erreurs de transfert. La transmission en direct à partir du terminal de la machine avec représentation des réglages d'arrachage, des valeurs de capteur et la fonction Playback définit de nouvelles références.

2017

Avec 2 803 exposants et plus de 450 000 visiteurs, l'AGRITECHNICA s'est établi en tant que plus grand salon mondial pour l'agriculture et les technologies agricoles.

C'est sur un grand stand de quelque 1359 m² que ROPA a présenté ses produits phares et ses dernières innovations dans le domaine des arracheuses de betteraves automotrices, des systèmes de chargement et de l'arracheuse de pommes de terre Keiler. Avec la ROPA Panther 2 avec bâti arracheur RR-XL Roder, le R-Connect Farmpilot, l'essieu moteur avec automatique ISO-BUS sur la Keiler 2 et de nombreux développements technologiques sur la Tiger 6, de nombreuses nouveautés ont été présentées pour la première fois à l'Agritechnica.